top of page

Un monde surconnecté : repenser nos relations pour éviter le burn out social




Dans l'immensité de notre monde, peuplé de près de huit milliards d'âmes, nous avons tissé des liens avec des centaines, voire des milliers d'individus grâce aux réseaux sociaux et à nos fidèles compagnons, les smartphones. Cette réalité, omniprésente dans notre quotidien, m'a conduit à m'interroger sur une problématique cruciale : cette surconnexion sociale conduit-elle à un Burn Out social ? En tant qu'hypnothérapeute et formateur en hypnose, je suis confronté au quotidien à un grand nombre de personnes. J'ai moi-même vécu cette situation et souhaite partager avec vous mes réflexions et expériences, dans l'espoir d'apporter un éclairage nouveau et inspirant sur ce sujet.


Les défis de la surconnexion : une vie sociale en surchauffe


Les smartphones et les réseaux sociaux ont bouleversé notre façon d'interagir avec les autres, créant une connexion constante et parfois étouffante. Lors d'un récent séjour à Cracovie, j'étais venu chercher l'inspiration et le calme nécessaires pour écrire un livre sur l'hypnose. Pourtant, en seulement trois jours, j'ai reçu des messages de 117 personnes différentes. La plupart d'entre elles savaient que j'étais là pour me déconnecter du quotidien et me concentrer sur mon travail. Cette surconnexion m'a rappelé une étude statistique de mes interactions sociales que j'avais menée en 2017, qui a révélé que j'avais des interactions avec en moyenne 92 personnes par jour. Face à ce constat, il est légitime de se demander si cette charge sociale ne nous conduit pas à un Burn Out social, un terme qui commence à être de plus en plus utilisé dans le monde anglo-saxon.


Revenir aux fondements de l'amitié


Pour mieux comprendre notre rapport aux autres et appréhender les défis de la surconnexion, il est intéressant de se pencher sur les fondements philosophiques de l'amitié. Aristote distinguait trois types d'amitié : par intérêt, charnelle et spirituelle. Cette dernière forme d'amitié, la plus noble selon lui, implique une transparence totale entre amis, comme s'ils étaient une même âme en plusieurs corps. À travers l'histoire, deux conceptions de l'amitié se sont affrontées : la vision païenne, qui valorise l'amitié en tant que lien sacré, et la vision chrétienne, qui prône un amour universel et égalitaire au détriment des amitiés préférentielles. Je me retrouve davantage dans la première.


Dans un monde où l'amitié semble devenir une monnaie d'échange, un bien précieux à collectionner, il est essentiel de se recentrer sur la véritable essence de l'amitié. Les amitiés sincères et profondes sont celles qui résistent au temps et aux épreuves, qui nourrissent l'âme et élèvent l'esprit. Dans cette quête d'amitiés authentiques, il est important de privilégier la qualité à la quantité, en choisissant avec soin nos amis et en s'investissant pleinement dans nos relations.


Trouver l'équilibre dans notre rapport aux autres pour éviter la saturation


Pour éviter la saturation sociale et préserver notre tranquillité d'esprit, il est essentiel de repenser notre rapport aux autres. Tout d'abord, il est important de privilégier la qualité à la quantité en choisissant avec soin nos amis. Comme l'affirmait Aristote, les vrais amis sont rares et précieux, et il est préférable de s'investir dans un nombre restreint d'amitiés sincères. De plus, il est crucial d'apprendre à dire non et de ne pas se sentir obligé de répondre immédiatement à tous les messages que nous recevons. Enfin, il est essentiel de prendre du temps pour soi et de faire le tri dans nos relations sociales afin de libérer de l'espace mental, même si cela peut être difficile. Cette démarche m'a permis de me recentrer sur mes projets et de progresser dans ma vie.


La vie est une valse incessante entre les êtres qui se rencontrent, se côtoient et parfois se perdent. Dans cette danse effrénée, il est important de savoir s'accorder des moments de répit, de se retirer pour mieux se retrouver. Apprendre à dire non, à ne pas céder à la tentation de la disponibilité permanente, c'est offrir à notre esprit l'opportunité de se ressourcer et de se recentrer sur l'essentiel.


Le chemin vers une vie sociale équilibrée et épanouissante


En conclusion, il est nécessaire de repenser notre rapport aux autres et de mettre en pratique les conseils évoqués pour préserver notre tranquillité d'esprit face à la surconnexion sociale. Il est important de redécouvrir les fondements de l'amitié, de choisir avec soin nos amis et de prendre du temps pour soi. Enfin, l'hypnothérapie peut également être un outil précieux pour mieux gérer nos relations sociales et éviter le Burn Out social. N'hésitez pas à l'essayer et à partager vos expériences avec nous. Ensemble, cultivons des amitiés sincères et équilibrées pour une vie sociale épanouissante.

Комментарии


Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-moi sur les réseaux sociaux
  • Facebook Basic Square
  • Google+ Social Icon
  • YouTube Social  Icon
bottom of page