Joffrey Dachelet, hypnothérapeute affilié au Syndicat National des Hypnothérapeutes (www.snhypnose.org) et à l'Académie Epione (www.academie-epione.com)
© 2016 by Cabinet d'Hypnose Joffrey Dachelet. 4 avenue Malraux 37000 Tours.

CONTACT

EXPÉRIENCE ZÉRO SUCRE - JOUR 5 (ou comment nous sommes tous des junkies sans le savoir)

20 Nov 2019

 

Après avoir rencontré plusieurs personnes qui suivaient un régime "zéro sucre", lu un livre sur le sujet, et notamment une étude complètement folle qui montrait que des rats rendus accro à la cocaïne et habitués au sucre préféraient (à 94%) le sucre à la cocaïne si on leur imposait un choix entre les deux, j'ai décidé de me lancer dans l'expérience du "zéro sucre", en suivant un régime alimentaire strict n'autorisant que les aliments à index glycémique faible (soit aucun aliment sucré, aucune farine blanche, pas de pain, pas de patate, pas de jus de fruits, pas de miel, etc.).

 

J'avais entendu plusieurs témoignages affolants sur le sevrage du sucre (notamment celui de la journaliste Danièle Gerkens), comme quoi il était atroce et ressemblait au sevrage de l'héroïne. Ça me faisait doucement sourire, et je me disais qu'il y avait une grande part de suggestion négative là dedans, et que moi, hypnothérapeute, avec mes outils d'auto-suggestion positive, je serai bien plus fort et que je pourrais le faire les doigts dans le nez.

 

Eh bien je viens de me prendre une monumentale claque dans la figure en guise de rappel à l'humilité. Car, si les trois premiers jours se sont bien passés, les choses ont commencé à partir en vrille à partir du quatrième jour : réveil la nuit en nage, contractions musculaires, crampes abdominales, nervosité, tremblements... Mon corps était en manque, et je me suis rendu compte, moi qui était fier de dire que je n'avais jamais eu d'addiction de ma vie, que j'étais en réalité un putain de junkie !

 

Au moment où je vous écris, au J5, j'ai tous les muscles du corps tendus (j'ai l'impression qu'ils sont en béton) et je tremble légèrement. Les crampes abdominales diminuent, mais elle reviennent par moment. Et je ressens une excitation nerveuse globale. J'ai hâte de voir à quel moment les symptômes du sevrage s'estompent...

 

En tout cas, cette expérience m'a fait prendre conscience de l'emprise du sucre sur notre organisme, une emprise que j'étais loin de soupçonner, et elle va certainement remuer pas mal de choses dans mon mode de vie et dans mon alimentation. Mais l'expérience n'en est qu'au début, je vous raconterai la suite au fur et à mesure. Donc "à suivre" 

Please reload

Posts à l'affiche

Ne cherchez pas le bonheur !

11 Mar 2017

1/3
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives